Tire à la corde


PRESENTATION SOMMAIRE DU JEU

Ce jeu est connu dans le monde entier sous diverses variantes et sous différents noms : « lutte à la corde ». En Bretagne, il est aussi appelé « Chech fun ». Il s’agit d’un jeu d’opposition, comme la lutte.
Une scène de lutte à la corde est représentée sur le le portail de l’église de Guimiliau (29) datant du 16ème siècle.

LE BUT DU JEU

Le jeu consiste, pour une équipe de 6 athlètes, à faire passer le témoin de l’autre équipe au-delà d’un repère placé au milieu de la corde avant l’affrontement.

LE DEROULEMENT DE LA PARTIE – LES JOUEURS

Les parties sont jouées par équipe. Les équipes s’affrontent deux par deux. Une partie se gagne en deux manches gagnantes. S’il y a une belle, un tirage au sort est organisé pour décider du côté où se placent les équipes. Ensuite, l’équipe vainqueur rencontre une autre équipe vainqueur, et ainsi de suite, jusqu’à la finale.
Avant chaque affrontement, la corde est étendue au sol. Cette corde possède en son milieu un repère jaune bien visible. De chaque côté de ce repère central, deux témoins rouges sont passés dans l’encordage à 3,50 m du centre.
Puis les deux équipes se placent de chaque côté selon la technique qui leur convient. Lorsque l’arbitre et les joueurs sont prêts, ceux-ci se saisissent de la corde et tirent légèrement pour la tendre. Dès que la corde est stabilisée, l’arbitre plante verticalement un long bâton à l’endroit où se trouve le centre et donne l’ordre de départ. Pour gagner, il faut tirer l’équipe adverse de façon à faire passer son témoin rouge devant le bâton de l’arbitre.
Les athlètes doivent être pieds nus. Ils ne peuvent tirer en position assise ou couchée. Il leur est également interdit de marquer le sol pour bloquer les pieds. Chaque équipe a droit à un « heñcher », c’est à dire un entraîneur dont le rôle est de coordonner, de la voix, l’effort des six athlètes. L’arbitre annonce la fin d’une manche, par un coup de sifflet, et aussitôt désigne les vainqueurs.
En championnat, il y a deux catégories : avec un poids total cumulé des joueurs en moins de 540 kg et au-dessus. Dans les fêtes locales, c’est libre.

MATERIEL ET TERRAIN DU JEU

Le terrain de jeu est en herbe, plat, et ne doit comporter aucun obstacle. Une zone de sécurité doit être aménagée autour de l’aire de la rencontre car les joueurs sont souvent emportés dans leur élan. La corde mesure 28-30 m en général, pour un diamètre de 4 cm à 4,5 cm. Le bâton de l’arbitre mesure 1,80 à 2 m.